Catégorie

Non classé

Non classé

– Les qualités requises pour devenir un bon manager –

6 octobre 2017


Blick Bassy

Manager d’artiste musicien est un métier de passion tout d’abord, à l’instar de celui d’artiste musicien. En tant qu’artiste, j’ai fait la rencontre de quelques managers de qualité et d’autres, pas faits pour ce métier.

Il y a encore quelques années, le manager se contentait d’être le médiateur et gestionnaire à 360 degrés de l’artiste. Cest-à-dire qu’il devait négocier les contrats, organiser les plannings veiller sur l’aspect artistique afin de conseiller l’artiste sur la vision globale de son projet, à court, moyen et long terme.

Il devait également avoir la maîtrise des questions de production, de l’édition, du booking, de la scène, mais aussi de la communication afin de solliciter les acteurs des métiers de la musique les plus efficaces du marché.

Le manager avant l’époque d’Internet et des nouvelles technologies

À l’époque où les disques se vendaient bien, le manager était rémunéré grâce au pourcentage perçu sur tous les revenus de l’artiste. Ce qui lui permettait suffisamment de pouvoir vivre et mener à bien le travail qui était le sien. Ainsi, il pouvait subvenir aux besoins matériels quotidiens liés au développement de son artiste.

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas à cause notamment de la dématérialisation des supports musicaux. Son rôle est de défendre les intérêts financiers de l’artiste, il doit alors avoir des capacités en négociation et au besoin, solliciter une personne externe sur des questions juridiques s’il ne les maîtrise pas.

Le manager participe également à la création de l’identité de son artiste, mais aussi contribue à développer une stratégie de communication en cohérence et en harmonie avec son projet musical.

Aujourd’hui, grâce à l’arrivée d’internet et des nouvelles technologies, certaines tâches du manager sont facilitées.

En plus de celles citées plus haut, il peut désormais travailler de chez lui sans aucun besoin de courir les bureaux ou se coltiner les envois de CDs et biographies physiques, faire du porte-à-porte pour négocier une première partie ou tout simplement une programmation dans une salle.

Le manager à l’ère d’internet

Internet a donc permis de régler certaines difficultés basées sur la mobilité. Il donne également la possibilité à l’artiste d’avoir désormais son propre média que le manager peut développer. Ceci a apporté d’un côté, des facilités de diffusion et de promotion, et de l’autre, malheureusement, une profusion d’informations et de contenus venants en même temps faciliter et compliquer le travail du manager.

Il peut aussi désormais en plus de contacter directement les salles de spectacle, les éditeurs et bookeurs, avoir accès aux plates-formes comme celle de l’Irma (Centre d’information et de recherche pour les musiques actuelles) où l’on a accès à la documentation avec des mises à jour quotidiennes, concernant les professionnels et les métiers de la musique.


More & Source : https://www.musicinafrica.net/fr/magazine/les-qualit%C3%A9s-requises-pour-devenir-un-bon-manager


Non classé

– Forum des Cultures d’Afrique –

24 mai 2017


Deuxième Forum des cultures d’Afrique au Centre Culturel LaPlace

vendredi 26 et samedi 27 mai 2017

 

Thème 2017 : l’impact du Digital dans le développement des industries culturelles

Le Forum des cultures d’Afrique présente et analyse comment les outils technologiques participent au processus de création, de production et de diffusion, facilitent l’accès à un large public.

Pendant 2 jours, suivez le parcours professionnel à travers des tables rondes des ateliers et des speed meetings.

 

Vendredi 26 mai de 9h30 à 19h00
Etat des lieux
> Le Digital, une opportunité pour le développement des cultures africaines ?
Se former
> La professionnalisation des acteurs culturels : artistes, producteurs, managers
Créer / Produire
> La création moteur de l’innovation ?
> Le DIY : Do It Yourself, premier pas dans l’entrepreneuriat
Speed meeting & Apero Pro

 

Samedi 27 mai de 9h30 à 19h00
Communiquer / Diffuser
> La transformation digitale dans les médias
> Optimiser sa communication digitale avec les réseaux sociaux
Distribuer / Monétiser
> Vers une nouvelle économie de la culture
> Pitcher un projet

Speed meeting & Apero Pro


Read More:  https://www.weezevent.com/forum-des-cultures-d-afrique-2


 

Non classé

2017

2 janvier 2017

If you need to succeed immediately, if you can’t live in flux, if you can’t handle anxiety, you’re not going to achieve your goals. First, of course, you must have a goal. But then you must stick to it. Keep it in your vision. Revisit it at night, while you’re lying in bed. Stay focused. Eyes on the prize.

Bob Lefsetz

Non classé

– Virtual Reality, Live Music Seem Like Marriage Made In Heaven –

13 décembre 2016

Menace_1


The inherent issue with any live music event is limitation of how many people can attend. No matter how large a venue, at a certain point it fills up. This is a problem which virtual reality technology seems poised to solve, at least partially.


More:   http://www.hypebot.com/hypebot/2016/12/virtual-reality-live-music-seem-like-marriage-made-in-heaven-.html?utm_source=feedblitz&utm_medium=FeedBlitzEmail&utm_content=395530&utm_campaign=0


 

Non classé

– L’industrie du disque au Swaziland –

15 novembre 2016

Le producteur swazi Sabelo ‘Subjamz Sithungo en studio. Photo: www.swazilandbeverages.com


Ce texte donne un aperçu de l’industrie du disque au royaume du Swaziland. Il fournit un aperçu de ses rapports avec l’industrie sud-africaine du disque, avant de présenter les principaux labels, studios et producteurs qui opèrent actuellement dans le pays, ainsi que les défis auxquels fait face l’industrie, plus particulièrement le piratage musical.


More:  http://musicinafrica.net/fr/lindustrie-du-disque-au-swaziland?section-context=ressources


 

Non classé

– 10 secrets de pro pour augmenter les abonnés à sa chaîne YouTube –

10 novembre 2016

Le content marketing est sur toutes les lèvres. Et parmi les contenus phares du web, la vidéo caracole en tête depuis environ 2 ans. Ce format s’avère primordial pour éduquer, engager et convertir les internautes. Voilà pourquoi les entreprises ont de plus en plus une chaîne sur YouTube. Cependant, recruter constamment des abonnés sur ce réseau social est un travail plus fastidieux que sur Twitter, Facebook ou Instagram.


More:   https://www.codeur.com/blog/10-secrets-de-pro-augmenter-abonnes-a-chaine-youtube/


 

Non classé

– Lifestage : la nouvelle appli de Facebook pour séduire les jeunes –

26 août 2016

Lifestage : la nouvelle appli de Facebook pour séduire les jeunes  | Lettre d'info Hebdomadaire de W.B.M. | Scoop.it


L’application Lifestage lancée par Facebook est un réseau social dédié aux adolescents. Le but est de reconquérir cette génération d’utilisateurs et de contrer Snapchat.

Facebook a beaucoup évolué et multiplié de manière impressionnante le nombre de services qu’il propose. Mais contrairement à il y a quelques années, le réseau social n’est plus aussi « cool ». Du moins, aux yeux des adolescents.


More:  http://www.numerama.com/tech/190426-lifestage-la-nouvelle-appli-de-facebook-pour-seduire-les-jeunes.html


 

Non classé

– Jukeback –

4 août 2016

Jukeback est une solution interactive de diffusion musicale à destination des bars, restaurants et autres établissements en quête de différenciation et d’originalité. C’est, en quelques mots, le Jukebox moderne et connecté.

Jukeback est composé :
– D’une borne tactile, avec monnayeur à destination des clients de l’établissement. Elle permet à ces derniers de choisir les chansons qu’ils souhaitent écouter.
–  D’une interface web de gestion et de diffusion musicale comportant des outils de communication et une gestion automatisée des playlists.
– D’une application mobile, permettant une interaction avec les titres en cours ainsi qu’un maintien du contact entre l’établissement et ses clients.

Fonctionnemen Jukeback

Il permet donc aux utilisateurs de participer à l’ambiance musicale du lieu et de profiter de l’interaction créée par la borne et l’application.
Le produit propose également (et surtout) une bibliothèque de plus de 7 millions de musiques et d’une quarantaine de playlists conçues pour les établissements accueillant du public.

Jukeback