All Posts By

Wanda-Full Artistik Concret

Non classé

– Youtube préparerait un service de streaming musical pour mars –

10 décembre 2017


Selon Bloomberg, Youtube s’apprêterait à lancer un nouveau service de streaming musical d’ici mars 2018. Nommé Remix selon certaines sources, le service annoncerait donc la volonté de Youtube de concurrencer directement Spotify et Apple Music. Pour l’heure, la plateforme négocie encore avec les maisons de disques.

« Remix » pour 2018, des négociations en cours

L’info risque de faire du bruit dans le milieu de l’industrie musicale. Selon les informations de Bloomberg, Youtube compterait lancer son propre service de streaming musical payant pour mars 2018. Selon des sources internes, Youtube aurait déjà réussi à faire signer Warner, alors que des discussions seraient encore en cours avec les géants Sony et Universal, et que la plateforme négocierait avec Merlin du côté des indépendants. Ce nouveau service, nommé pour l’instant « Remix », serait assez proche de celui proposé par Spotify, en rajoutant notamment des clips. Un nouveau pas dans le milieu de la musique pour Youtube qui avait annoncé il y a peu un partenariat avec Ticketmaster.

Youtube n’a pas dit son dernier mot

Cette annonce marque donc officiellement la volonté de Youtube de se mesurer aux géants du streaming musical Spotify et Apple Music. C’est aussi une réponse aux acteurs du milieu, critiquant fortement la plateforme américaine pour ses faibles revenus et donc, sa mince participation à l’industrie musicale. Sous la houlette d’Alphabet Inc., il s’agit d’une nouvelle tentative dans le secteur, après le discret mais toujours actif Google Play Music lancé en 2011, et Youtube Red (autrefois Youtube Music Key) en 2015, proposant un accès sans publicité à toutes les vidéos. Youtube négocierait avec Sony et Universal depuis plus d’un an, et chercherait encore à convaincre Vevo ainsi que des artistes afin de promouvoir le projet. Une sortie en mars semble donc incertaine. Du côté des consommateurs, on peut craindre cette nouvelle arrivée qui rajouterait encore plus de confusion dans les offres disponibles et qui pourrait aboutir sur une nouvelle bataille des exclusivités concernant les artistes.


Source: http://elise.news/2017/12/youtube-service-streaming-musical-mars/


 

News

– Droit d’auteur : forte croissance mondiale des montants collectés –

6 décembre 2017


Économie

En 2016, les collectes de droit ont atteint un montant record de 9,2 Md€ (+ 6%) annonce la Confédération Internationale des Sociétés d’Auteurs et Compositeurs (CISAC). Parmi les répertoires représentés, la musique affiche la plus forte croissance.

La musique est le répertoire qui a généré le plus de collectes pour les sociétés membres de la CISAC. En 2016, les droits musicaux ont atteint 8 Md€, soit 87,4 % des collectes mondiales. Ils ont augmenté de 6,8 % en 2016, soit une croissance globale de 18,1 % depuis 2012.
Toutes les régions enregistrent une hausse, y compris l’Afrique (+11,1 %), l’Asie-Pacifique (+11,0 %) et la région Canada/États-Unis (+12,5 %). En Europe et dans la région Amérique latine et Caraïbes, cette hausse est, respectivement, de 3,5 et 2,8 %.

À l’échelle mondiale, la catégorie TV & radio est la première source de droits musicaux pour les sociétés en 2016, malgré un recul de 2,0 % par rapport à l’année précédente. La catégorie Direct (Live) & ambiance, stimulée par la bonne santé de la musique vivante, affiche une hausse de 2,6 %. Le secteur numérique connaît une croissance impressionnante depuis plusieurs années et confirme cette tendance en 2016 (+51,9 %).

Les 5 premiers pays contributeurs à la collecte de droits musicaux sont les États-Unis, le Japon, l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni. L’Allemagne affiche la plus forte croissance pour ce répertoire avec une hausse de 16,4 % en 2016, largement attribuable à l’issue favorable de son litige avec YouTube.


More: http://www.irma.asso.fr/Droit-d-auteur-forte-croissance?xtor=EPR-231


 

News

– Du mp3 au streaming : « les 20 années passées peuvent se raconter de façon plus dépassionnée qu’auparavant » –

6 décembre 2017


Interview

Le journaliste Sophian Fanen, spécialiste de la nouvelle économie de la musique pour Les Jours, nous présente son dernier ouvrage Boulevard du stream. Il y dresse son récit de deux décennies de musique en ligne et regrette que le marché actuel du streaming soit concentré autour « du grand public et des écoutes boulimiques des 15-25 ans ».

Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ce livre ?

Ce livre constitue un prolongement de mon travail de journaliste pour Les Jours où j’écris sur le streaming et sur la façon dont ce mode d’écoute change le monde de la musique. En discutant avec les acteurs du secteur musical, je me suis rendu compte que certains n’avaient pas forcément connaissance de cette histoire récente de la musique en ligne, et surtout je me suis aperçu que la parole se libérait sur le sujet. On assiste actuellement à un changement de génération et d’époque, la croissance du streaming s’installe et les maisons de disques respirent mieux, du moins les plus importantes, donc les 20 années passées peuvent se raconter de façon plus légère et dépassionnée qu’auparavant.

L’ouvrage s’appuie sur de nombreux entretiens et interviews. Qu’avez-vous constaté à travers la parole des acteurs ?

Je tenais à ce qu’on n’entende pas seulement les personnes les plus visibles, mais également ceux qui sont sur le terrain, qui ont les mains dans le cambouis, qui travaillent dans des labels, auprès des artistes, etc. Cela m’a permis de rendre la complexité de cette histoire, d’avoir une compréhension plus fine et intelligente et de ne pas écrire un livre qui soit tout noir ou tout blanc.

« Aujourd’hui, tout le monde s’enferme avec son abonnement sur sa petite plateforme »

Parmi les deux décennies que vous explorez, quelles sont les grandes périodes et les dates clés ?

La préhistoire commence à la fin des années 80 avec la naissance de la musique numérique compressée, et elle s’étend jusqu’en 1999 avec le surgissement de Napster. Des fichiers mp3 circulaient déjà, mais Napster transforme un procédé jusque-là underground en échanges massifs et grand public dès l’année 2000, et ensuite des logiciels comme Kaza, Emule et Limewire vont accentuer ce basculement vers le téléchargement.
De 1999 à 2002, ce sont des années intéressantes et charnières car le monde de la musique tangue. Il n’y a pas encore de rejet strict des échanges en ligne à ce moment-là. Parmi les maisons de disques et les instances, il y a des voix qui s’expriment pour tenter un rapprochement et des contacts existent entre Universal et Napster, ou avec BMG également. C’est un moment furtif où l’hésitation se fait sentir.

Et puis finalement, la vision la plus protectionniste l’emporte et tout se referme d’un coup, vers 2002. Les majors essayent alors de mettre la main sur la distribution en créant leur plateforme, ce qui ne fonctionnera pas très bien car ce n’est pas leur métier. Puis itunes arrive et impose son modèle économique, sauf que le téléchargement est un modèle bricolé qui n’a jamais vraiment décollé. Pendant ce temps-là, durant toutes les années 2000 et encore après, s’opposent l’incapacité du milieu de la musique à se mettre en ordre de bataille et à avoir vraiment envie d’y aller, et de l’autre une culture du partage qui naît et se développe sur Internet et qu’on est en train d’oublier. Aujourd’hui, tout le monde s’enferme avec son abonnement sur sa petite plateforme.


More:  http://www.irma.asso.fr/Du-mp3-au-streaming-les-20-annees?xtor=EPR-231


 

News

– When Is The Best Time To Release An Album In 2018? –

6 décembre 2017

3


As with every other aspect of marketing yourself in the music industry, when you choose to release your music can make all the difference. In this article we break down the best months in which to drop your new record as well as those months which will ensure a flop.


More:  http://www.hypebot.com/hypebot/2017/12/best-time-to-release-an-album-in-2018.html?utm_source=feedblitz&utm_medium=FeedBlitzEmail&utm_content=395530&utm_campaign=Nightly_%272017-12-05+13%3a30%3a00%27


 

News

– Why Most Bands Don’t Get The Gig, How To Fix It –

6 décembre 2017

2


Trying to successfully book a gig can be a frustrating process for a lot of musicians, and is one the greatest challenges of building a successful career in the music industry. Here we look at how booking used to work, how it works now, and how you can be better at it.


More: http://www.hypebot.com/hypebot/2017/12/why-most-bands-dont-get-the-gig-how-to-fix-it.html?utm_source=feedblitz&utm_medium=FeedBlitzEmail&utm_content=395530&utm_campaign=Nightly_%272017-12-05+13%3a30%3a00%27


 

News

– How To Use Google AdWords To Advertise Music –

5 décembre 2017

2


While many artists have likely used Facebook or Instagram as a means of promoting their music, but many musicians may not bother with Google AdWords and the its massive potential for reaching a wide swath of potential consumers.


More :  http://www.hypebot.com/hypebot/2017/12/using-google-adwords-to-advertise-your-music.html?utm_source=feedblitz&utm_medium=FeedBlitzEmail&utm_content=395530&utm_campaign=Nightly_%272017-12-05+13%3a30%3a00%27


 

News

– Playlists : ces nouvelles radios musicales qui font de l’audience –

12 octobre 2017


+ VIDEO. Alors que le streaming devient le genre dominant, les playlists proposées par ces services connaissent un succès fulgurant, au point de voler la vedette au média jusqu’ici prescripteur dans le milieu de la musique, la radio.

Dans son open space, entre deux plaintes, l’employé visse ses écouteurs dans les oreilles. Perturbé par le bruit des photocopieuses, il se dit déterminé à se couper de cet environnement oppressant. Dès lors, plusieurs options s’offrent à lui : écouter la station de radio Nostalgie, en prenant le risque de tomber sur un hard rock sauvage des années 1980, ou se laisser porter par la playlist « Seul au monde », fournie clics en main, par le service de musique en streaming Spotify.

En choisissant cette dernière option, l’employé naviguera dans un ensemble de titres aléatoires seyant à son humeur. Et il y découvrira peut-être, sans le savoir, une future star de la musique mondiale avant même que celle-ci ne passe en boucle sur les radios.


More & source: //www.lesechos.fr/tech-medias/medias/030658753318-playlists-ces-nouvelles-radios-musicales-qui-font-de-laudience-2119722.php#p74eqwE5vvbBfDdQ.99


News

– MIAConnects – Appel à candidatures : formation sur l’industrie musicale –

11 octobre 2017


Avec le soutien du Ministère Fédéral allemand des Affaires Étrangères et de la Fondation Siemens, la Fondation Sur le Niger organise la formation « industrie musicale pour débutants » dans le cadre du projet Music In Africa Connects. Artistes et managers d’artistes vivant ou ayant vécu au Mali sont invités à postuler.

La date limite pour s’inscrire est le 15 octobre 2017 à minuit. Au maximum 16 personnes, dont 8 artistes et 8 managers, seront formées. L’atelier national se déroulera à Ségou du 05 au 12 novembre 2017. Pour postuler, il faut être un artiste et/ou un manager d’artistes du Mali.

Les dossiers doivent être transmis par e-mail à l’administration de l’Institut Kôrè des Arts et Métiers dont l’adresse est au bas de ce texte.

Pièces exigées

  • un formulaire dûment rempli
  • une présentation du groupe ou de l’artiste/un CV pour les managers
  • une lettre de motivation décrivant les conséquences du conflit sur le quotidien de l’artiste/du manager
  • des copies de CD ou des liens vidéo de production live ou clip devront aussi être jointes au dossier

La prise en charge de l’hébergement et de la restauration des 16 participants sera assurée par les organisateurs pendant la période de la formation.

Les artistes et managers sélectionnés par les organisateurs devront se présenter à la Fondation Festival sur le Niger, sise au quartier administratif de Ségou à partir du dimanche 05 novembre 2017 pour accomplir les formalités.

L’industrie musicale (malienne et internationale) et son environnement seront étudiés. Au terme de la formation, chaque participant devra connaître la structure du marché musical. Les personnes présentes apprendront ou renforceront leurs connaissances sur des sujets tels que : la création, la production et la diffusion musicale.


More & Source : https://www.musicinafrica.net/fr/magazine/miaconnects-appel-%C3%A0-candidatures-formation-sur-lindustrie-musicale


News

– Techstars Music 2018 – Appel à candidatures –

11 octobre 2017


Les start-up œuvrant dans les industries culturelles ont jusqu’au 15 octobre 2017 pour déposer leur dossier de candidature aux Techstars Music 2018.

Techstars participe activement au développement de la musique dans plusieurs pays par des programmes d’accélérateur d’entreprises, notamment au Mexique, au Japon, en Australie, au Canada et aux USA.

En 2017, Techstars Music a investi dans 11 start-ups différentes qui ont généré plus de 8 milliards 900 millions de FCFA (15 millions de dollars). 6 de ces 11 entreprises lauréates sont basées hors des USA.

Techstars Music recherchent des talents techniques et commerciaux. Il s’agit d’entreprises intervenant dans les domaines suivants :

  • Nouvelles expériences musicales, festivals mobiles et connectés
  • Création, collaboration et partage de musique
  • Marketing, billetterie et commerce électronique
  • Infrastructure de contenu
  • Redevances, rapports, gestion des droits et licences
  • Lecture numérique des œuvres et utilisation
  • Éducation musicale et numérique
  • Découverte, gestion et services d’artistes basés sur les nouvelles technologies
  • Sécurité des événements et des foules

    More & Source:


    https://www.musicinafrica.net/fr/magazine/techstars-music-2018-appel-%C3%A0-candidatures

News

– Expressive E (ré)invente le “Touché” –

11 octobre 2017


Avec “Touché”, la start-up française Expressive E va-t-elle bousculer les codes de la musique électronique ? À Paris, son équipe a reçu La Fabrique Culturelle pour présenter son instrument tactile et raconter son aventure musicale.

Dans la masse des start-ups musicales, difficile de se démarquer.

Expressive E y est pourtant parvenu en développant un instrument de musique sobrement appelé “Touché”, qui tente d’introduire le… toucher et la notion d’expressivité dans les musiques synthétique et électronique.
Derrière son design épuré, entre une pédale de piano et un produit Apple, l’instrument est vendu depuis quelques semaines comme l’interface manquante entre le musicien et les claviers ou ordinateurs.

 

À l’origine du projet lancé en 2013 : Eric Simon et Victor Grimaldi, bientôt rejoints par Alexandre Bellot et Arthur Bouflet. Les trois premiers sont ingénieurs et musiciens confirmés (beatmakers…), le dernier est sound designer de formation et claviériste passé par le conservatoire.
La jeune équipe d’Expressive E a déjà obtenu le soutien de Peter Zinovieff, 84 ans, pionnier dans l’invention de synthétiseurs dans les années 60, comme celui de musiciens parmi les plus créatifs de l’époque.


More & Source: https://la-fabrique-culturelle.sacem.fr/blog/innovation-sacem/expressive-e-reinvente-le-touche