News

– Musiques africaines et nouvelles technologies : quelles perspectives ? –

5 octobre 2017


Laure Malecot

Depuis la naissance d’internet, et le développement exponentiel des nouvelles technologies, nos modes de vies ont radicalement changé. Pour le milieu musical, c’est un vaste bouleversement, progressif, particulièrement en Afrique. Ces évolutions actuelles, et futures, sont-elles bénéfiques pour les acteurs de ce domaine éminemment populaire ? Quelles sont les nouvelles perspectives qui s’offrent aux créateurs, aux promoteurs, aux diffuseurs, et aux consommateurs, de musiques africaines ?

Un contexte inégal

L’essor mondial d’internet (3,81 milliards d’internautes en 2017, soit 51% de la population (Selon We are social) permet aux consommateurs de découvrir des artistes de plus en plus variés. Aujourd’hui, même un artiste sans label, avec une bonne stratégie de communication, peut être écouté dans le monde entier. Des stars naissent, parfois le temps d’un morceau, des carrières fulgurantes voient le jour. Les revenus de l’industrie musicale sont en hausse, pour la première fois depuis 20 ans, grâce aux services de streaming musical (Spotify, Google Play Music, Apple Music…) Mais l’Afrique, pourtant 2ème plus grand marché des technologies mobiles, derrière la zone Asie-Pacifique, est la région du monde la moins bien couverte, avec moins de la moitié de la population abonnée à un réseau mobile, et en 2017, selon l’Internet Live Stats, près de 281 millions d’internautes pour un taux d’accès moyen d’à peine 23%, (29% selon We are social), avec de grandes disparités entre les pays.

Ainsi l’ouverture sur le monde pour les artistes africains est certaine, mais la communication intercontinentale, avec des réseaux de plus ou moins bonne qualité selon les pays, est encore faible. Or, l’accès aux nouvelles technologies dépend d’internet. Les nouvelles possibilités de développement, de diffusion, de communication, de création et d‘apprentissage, passent par ce réseau. Son amélioration en termes de couverture de territoire et de qualité est donc une condition sine qua non aux anticipations ici développées.


More & Source: https://www.musicinafrica.net/fr/magazine/musiques-africaines-et-nouvelles-technologies-quelles-perspectives


Vous aimeriez aussi ...

Aucun commentaire

Déposer un message