News

– En Suisse, une fondation lutte pour sauver le patrimoine musical –

4 juillet 2017

bande magnétique


La United Music Foundation s’est fixée une mission : sauver, souvent in extremis, le patrimoine musical enregistré. D’après l’UNESCO, il ne nous reste qu’une dizaine d’années (une quinzaine si l’on est optimiste), pour sauvegarder les œuvres audiovisuelles en les numérisant, avant que les supports d’origine ne partent en fumée. Mais la démarche est rare, car le savoir-faire et le matériel nécessaires disparaissent avec le temps.

 

Cette mission ne rime pas avec impossible pour David Hadzis, chef de projet de la United Music Foundation.

Il cherche, restaure, remixe parfois des bandes masters, oubliées dans des archives publiques ou privées, afin de préserver cette mémoire destinée pourtant à être collective. « J’ai été artiste et suis toujours compositeur, ingénieur du son et producteur. Mais c’est en concevant des compilations que j’ai pris goût à ces recherches. Tout a commencé lorsque, à l’âge de 17 ans, j’ai retrouvé en Suisse des bandes originales de Petula Clark dans les anciens bureaux d’une maison de disques peu avant la destruction du bâtiment. J’ai pris conscience de la dégradation des bandes magnétiques en découvrant ces trésors qui m’ont servi de base pour apprendre mon métier. »


Read more:  https://la-fabrique-culturelle.sacem.fr/blog/economie-sacem/en-suisse-une-fondation-lutte-pour-sauver-le-patrimoine-musical


 

Vous aimeriez aussi ...

Aucun commentaire

Déposer un message